AUDIO GUIDE
fr

À propos de l'exposition

À propos de l'exposition

La partie principale de l'exposition « Art Panorama INFERNO » est occupée par la collection déjà célèbre de sculptures « IN DANTE VERITAS » de Vasily Klyukin, qui a déménagé à Lucerne immédiatement après la fin de la 58e Biennale des Arts de Venise en 2019.

Elle avait été présentée pour la première fois au grand public en 2018 au Musée d'État russe de Saint-Pétersbourg, où elle est devenue l'exposition la plus visitée de la saison. 

Pendant ce temps-là, environ 500 000 personnes ont déjà visité « IN DANTE VERITAS » dans les diverses villes du monde, laissant des milliers d'impressions enthousiastes dans les livres d'or et sur les réseaux sociaux. L'exposition doit son ambiance et cet effet de l'immersion émotionnelle, entre autres, à l'audioguide écrit à la manière poétique de Dante lui-même, traduit en 11 langues du monde, et est à juste titre un objet d'art indépendant et une partie intégrante de l'exposition. 

L'exposition de Klyukin est une réinterprétation du poème épique de Dante Alighieri, « La Divine Comédie », créé au 14ème siècle, et explore les thèmes du Vice et du Péché humain, du Bien et du Mal, tout en réinterprètant l'Enfer de Dante comme effondrement écologique – la conséquence ultime de notre péché et de notre inaction.

Se trouvant à la limite entre figuration et abstraction, la collection est un récit sculptural recréant neuf cercles de l'enfer décrits dans « La Divine Comédie ».

La partie importante de l'exposition est composée de 21 œuvres sculpturales représentant les vices humains et 4 Cavaliers de l'Apocalypse sous les nouveaux noms : «Surpopulation», «Désinformation», «Extermination» et «Pollution».

Selon le célèbre critique d'art Donald Kuspit, «IN DANTE VERITAS» de Klyukin est un spectacle d'avant-garde qui éclaire un problème social essentiel : le possible – l'inévitable? – l'extinction du genre humain.

À Lucerne, l'exposition a été complétée par deux objets d'art.  L’une d’elles est « La prison », dans laquelle sont incarcérés les plus célèbres malfaiteurs du monde, dans le prolongement de la discussion de l’auteur sur le sujet des péchés. Ici vous trouverez Lénine, l'auteur de « la Terreur Rouge » Staline, coupable de nombreuses répressions, Pablo Escobar, qui a inondé l'Amérique de cocaïne, Bokassa, cannibale. La prison est gardée par l'esprit de Béatrice – le Tigre blanc, et elle est située au point le plus élevé du parc – au-dessus du « Donjon de la trahison », qui a une pièce séparée où vivent Lucifer et d'autres gardiens de l'Enfer.

Au centre de l'exposition se trouve le «Cœur de l'espoir», une statue à couper le souffle représentant un immense cœur humain. Klyukin le considère comme le symbole du fait que nous pouvons encore tout changer, arrêter la Pollution et la Mort qui s'en suit. L'objet d'art a été présenté pour la première fois au festival Burning Man 2018 dans le désert de Black Rock, Nevada, aux États-Unis.

PARTNERS